Acupuncture et douleurs neuropathiques

Les douleurs neuropathiques peuvent avoir pour origines différentes causes, comme les maladies auto-immunes. Parfois très difficiles à supporter, elles peuvent néanmoins être soulagées par l’action d’une médecine douce et alternative : l’acupuncture. Voici comment.

Qu’est-ce qu’une douleur neuropathique ?


Les douleurs neuropathiques, que l’on peut aussi appeler douleurs neurogènes, sont des douleurs liées à une atteinte du système nerveux central ou périphérique, c’est-à-dire du cerveau, des nerfs ou de la moelle épinière. La douleur neuropathique peut donc être périphérique. Elle peut aussi être associée ou non à une douleur nociceptive, qui désigne un signal électrique envoyé au cerveau suite à un traumatisme, une inflammation des tissus ou une lésion. Dans tous les cas, les douleurs neuropathiques peuvent être aiguës ou chroniques.

Une douleur aiguë est le plus souvent unifactorielle, et se résorbe le plus souvent seule ou par un acte thérapeutique simple, comme la prise d’un antalgique ou d’un analgésique. Une douleur chronique se définit par un syndrome multidimensionnel, mais aussi par une durée excédant trois mois. Elle peut avoir des facteurs d’entretien sociaux, psychologiques ou culturels, ainsi que des conséquences morales, physiques ou sociales.

Les douleurs neuropathiques peuvent avoir des conséquences sur la santé et sur la vie quotidienne. En effet, elles peuvent entraîner un état d’anxiété et d’irritabilité, ainsi que des troubles du sommeil, de la libido ou de l’appétit. De plus, ces douleurs sévères peuvent entraîner une réduction des activités quotidiennes et, à terme, provoquer un état dépressif. Fort heureusement, il existe des moyens non médicamenteux comme l’acupuncture, la relaxation ou l’hypnose pour calmer les douleurs de façon efficace et durable.

Les bienfaits de l’acupuncture sur les douleurs neuropathiques


L’acupuncture est une thérapie et une approche énergétique qui appartient à la MTC : la médecine traditionnelle chinoise. Elle s’appuie sur l’utilisation d’aiguilles et de quelques autres méthodes (ventouses, moxibustion, électrostimulation) pour restaurer l’équilibre énergétique (QI) du corps. L’intérêt de l’acupuncture dans le traitement de la douleur réside dans sa compréhension de l’énergie vitale et des facteurs environnementaux (émotions, températures, alimentation, blessures…). Comment soulager les patients atteints de ces douleurs intenses grâce à l’acupuncture ?

Un traitement spécifique pour soigner les douleurs neuropathiques

D’après les croyances de la médecine chinoise traditionnelle, les méridiens sont des emplacements spécifiques du corps. Ils sont reliés aux organes, aux flux circulatoires et à l’énergie. Au niveau structurel et organique, on considère que les syndromes douloureux se manifestent à quatre niveaux. Ce sont les viscères, la peau, les vaisseaux-tendons-os-méridiens et les entrailles particulières (vaisseaux, moelle, cerveau, utérus, vésicule biliaire). D’après la géographie classique du corps, la douleur peut se manifester dans huit zones. Les zones en question sont la tête (céphalées), les flancs, l’abdomen, les lombaires, les muscles, les articulations (douleurs articulaires), la poitrine, et la gastralgie.

Par conséquent, dans le cadre du traitement des douleurs neuropathiques, les aiguilles sont disposées sur des méridiens précis, à distance ou à proximité de la zone douloureuse. C’est le praticien qui, en interrogeant son patient sur la localisation, le type et la catégorie de douleur ressentie, va identifier les méridiens les plus utiles à travailler. L’insertion des aiguilles sur les bons méridiens va permettre de stimuler la circulation sanguine (flux sanguin). Cela a pour effet de déclencher une activité analgésique naturelle et propre à notre organisme. Cette réaction soulage immédiatement les symptômes douloureux.

Son efficacité dans le traitement de la douleur chronique

L’acupuncture agit à la fois sur les douleurs aiguës et chroniques. Des études scientifiques sont venues confirmer l’efficacité de cette médecine alternative dans le soulagement des diverses formes de douleurs chroniques. Leurs résultats sont plus qu’encourageants. Les douleurs neuropathiques en faisaient bien sûr partie, avec la migraine, les maux de tête, les maux de dos, les douleurs myofasciales, les symptômes de la fibromyalgie, etc. L’acupuncture est capable d’activer des mécanismes antidouleurs naturels (effet antalgique) dont nous disposons tous. Et ce, en stimulant les fibres musculaires et nerveuses du corps. L’acupuncture et la stimulation des tissus permettent aussi de favoriser la libération d’endorphines dans le cerveau, ce qui permet d’atteindre un certain état d’apaisement.

L’acupuncture présente des intérêts considérables dans ce domaine, et s’avère souvent aussi efficace que les solutions médicamenteuses par voie orale. Elle fait partie des solutions thérapeutiques naturelles capables de contrôler la douleur. Le tout, sans avoir recours aux analgésiques médicamenteux (antidouleurs), ou en complétant l’action de ces derniers.

Maintenir l’équilibre énergétique pour prévenir et lutter contre la douleur 

Soulager la douleur n’est qu’une étape. Dans le cas des douleurs neuropathiques chroniques, l’acupuncture présente un autre intérêt : celui de la prévention. En effet, en maintenant l’équilibre énergétique et celui des relations entre les organes, elle permet de prévenir en plus d’atténuer les douleurs qui affectent régulièrement le patient douloureux. L’organisme autrefois fragilisé est rééquilibré, et donc fortifié. C’est d’ailleurs dans une logique préventive que l’acupuncture démontre son plus grand potentiel auprès des personnes souffrant de douleurs neuropathiques.

Après avoir traité les douleurs, il est conseillé de réaliser des séances d’acupuncture de façon régulière, une à deux fois par an (notamment aux changements de saisons). Cela permet d’anticiper les perturbations énergétiques, et de les éviter. On peut alors éviter les conséquences de ces perturbations et blocages. C’est une façon de traiter la douleur avant même qu’elle ne survienne. Autre avantage de l’acupuncture : son usage dans la lutte contre la douleur n’entraîne pas d’effets indésirables ou d’effets secondaires. Enfin, elle permet une meilleure gestion de la douleur au quotidien, ce qui permet de pallier les conséquences sociales et morales courantes des neuropathies.

Le déroulement d’une séance d’acupuncture


Dans le traitement des douleurs neuropathiques aiguës et chroniques, il est indispensable de procéder à une évaluation de la douleur. Pour cela, le praticien commence par interroger son patient souffrant sur l’intensité de la douleur. Il s’intéresse aussi au type de douleur, à sa localisation, sa nature, sa fréquence et sa durée. Il va ensuite procéder à un bilan énergétique du patient, en tenant compte de toutes ses particularités, et en relevant les pouls chinois de celui-ci. Après une première observation corporelle, il pourra procéder à la prise en charge de la douleur par l’acupuncture.

Pour cela, il va stimuler les méridiens au moyen d’aiguilles très fines, souples et indolores. Il peut aussi user de l’une des autres méthodes dont il dispose pour soulager les douleurs : les ventouses, la moxibustion, etc. La stimulation des méridiens est progressive et chaque séance dure entre vingt et trente minutes. Pour ce qui est de la fréquence et du nombre de séances nécessaires, ces indications dépendent du patient. Et donc, de son âge, de son motif de consultation, mais aussi de la nature des dérèglements énergétiques qu’il présente.

4.5/5 - (6 votes)

Certains de nos articles sont susceptibles de contenir des liens d’affiliation, si vous utilisez ces liens pour effectuer un achat, Terra Naturel percevra une rémunération en retour. Avant l’utilisation de tout type de produit, crème, complément alimentaire ou huile essentielle, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

 

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Terra naturel
Logo
Shopping cart