La Réflexologie: Définition, bienfaits, et utilisation

Thérapie par la réflexologie


La réflexologie est une discipline et technique consistant à appliquer des pressions sur différentes zones du corps, comme le crâne, les pieds ou les mains. Elle appartient à l’univers du massage bien-être, et ses origines remontent aux civilisations anciennes d’Inde, de Chine ou d’Égypte, où elle s’est développée. Cette médecine douce est pratiquée par des professionnels appelés réflexologues. Voici tout ce qu’il faut savoir à son sujet.


Qu’est-ce que la réflexologie ?



En tant que branche de la médecine traditionnelle chinoise, la réflexologie fait partie des médecines douces et alternatives basée sur l’énergie vitale.


Les principes de la réflexologie


La réflexologie est considérée comme un pan de la médecine traditionnelle chinoise, tout comme l’acupression et l’acupuncture. Elle considère que les pieds sont directement reliés à la santé globale du corps. Au cours de ses voyages au début du XXe siècle, le Docteur William Fitzgerald a introduit la réflexologie en Occident. L’objectif de la réflexologie est de rééquilibrer et de maintenir le Qi (l’énergie) du corps.


Dans ce domaine, il existe une théorie du corps selon laquelle notre corps comprend dix zones verticales. Chacune d’elles rassemble différentes parties du corps, qui correspondent notamment aux orteils ou aux doigts. En se basant sur cette théorie spécifique, les praticiens de la réflexologie estiment que le toucher des doigts ainsi que des orteils soulage les patients, grâce à l’accès à différentes parties de notre corps.


À qui s’adresse la réflexologie ? Existe-t-il des contre-indications ?


La réflexologie est une médecine douce qui s’adresse à tout le monde, homme, femme et enfant, du bébé à la personne âgée. On peut en bénéficier tout au long de la vie pour des raisons aussi diverses que variées. Il existe toutefois quelques contre-indications, dont il faut discuter avec son médecin avant de se lancer si l’on est concerné(e).

L’aval du médecin est vivement recommandé en cas de cancer ou de troubles sérieux. Pour les contre-indications à la réflexologie, il s’agit essentiellement des cas suivants :

  • Début de grossesse (trois premiers mois) ;
  • Hémophilie ;
  • Maladie inflammatoire ou infectieuse en cours ;
  • Mycose ;
  • Personne en état de crise aiguë : asthme, zona, goutte ;
  • Risques cardiovasculaires élevés ;
  • Pied blessé (traumatisme, blessure, entorse) ou enflammé ;
  • Thrombose ou phlébite déclarée (troubles circulatoires) ;
  • Troubles psychiques graves

Quand avoir recours à la réflexologie ?


En réflexologie, la régularité des séances est déterminante. On estime qu’un minimum de trois séances est nécessaire pour prolonger et renforcer les effets des différentes techniques employées. On peut avoir recours à la réflexologie dans plusieurs cas.

Les maux que l’on peut soulager naturelle grâce à la réflexologie sont notamment :

  • L’anxiété, le stress ;
  • Les douleurs chroniques, articulaires, dorsales
  • Les douleurs liées à l’arthrite ou à l’arthrose ;
  • Les troubles hormonaux, les troubles de la fertilité ainsi que les douleurs menstruelles
  • Les problèmes de digestion ;
  • Les effets secondaires des traitements lourds tels que la chimiothérapie ;
  • Les infections bactériennes, les sinusites, les rhumes : la réflexologie stimule les défenses immunitaires ;
  • Réduire les risques de cancer ;
  • Améliorer l’humeur et le bien-être général.

En prévention

Quelle que soit la technique employée, la réflexologie peut aider à maintenir un bon équilibre général dans l’organisme. En prévention, on y a recours entre quatre à cinq fois par an, à raison d’une à deux séances à chaque changement de saison.

En cas de symptômes chroniques

Le nombre de séances nécessaires pour soulager les symptômes des maladies chroniques dépend du déséquilibre traité et l’amélioration constatée au fil des séances.

Par précaution, il est toujours conseillé de solliciter un avis médical avant de consulter un réflexologue ou tout autre praticien de médecines alternatives.

En cas de symptômes aigus

En cas de symptômes aigus, le mieux est de consulter un réflexologue le plus tôt possible. Cela permet de retrouver rapidement un équilibre indispensable au bien-être.

Les quatre spécialités de la réflexologie


À ce jour, la réflexologie compte quatre spécialités, dont les massages ciblent les pieds, les mains, le crâne (ou le visage) et les oreilles.

La réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire est la technique la plus répandue et la plus connue de toutes. Dans cette branche de la médecine traditionnelle chinoise, le pied représente l’ensemble du corps grâce aux terminaisons nerveuses, entre autres. La pression est exercée sur différents points du pied et de la voûte plantaire, qui représentent chacun un organe ou une partie du corps.

En fonction du point d’acupression que le réflexologue va toucher, il va réussir à localiser les tensions et autres problèmes afin de les soulager. La réflexologie est très souvent utilisée pour réduire le stress et l’anxiété. Nous reviendrons bien entendu sur ses bienfaits dans un prochain point.

La réflexologie palmaire

La réflexologie palmaire s’exerce sur les mains. Tout comme les pieds, les mains représentent chaque partie du corps : c’est une technique complémentaire ou remplaçante de la réflexologie plantaire. Les personnes qui ne supportent pas qu’on leur touche les pieds peuvent la préférer. Un autre avantage de cette pratique : elle peut être pratiquée partout et par tout le monde, bien qu’elle soit considérée comme moins efficace que la réflexologie plantaire.

La réflexologie faciale ou crânienne

La réflexologie crânienne (ou faciale, si on l’applique au visage) est l’une des techniques les moins connues. Elle permet de stimuler certaines de nos zones réflexes, qui correspondent toutes à une partie du corps ou à un organe. Notre visage ne représente pas moins de trois cents zones ! Le visage est une zone réflexogène particulièrement importante : il s’agit de la partie la plus animée de notre corps. On utilise principalement cette technique pour soulager les migrants et les maux de tête.

La réflexologie auriculaire

La réflexologie auriculaire s’appuie sur le massage de l’oreille. Elle se montre particulièrement efficace pour lutter contre le stress, les douleurs, mais également les addictions (alcool, tabac, café, etc.). La réflexologie auriculaire fonctionne selon le même principe de pression/massage. Le réflexologue exerce une légère pression au niveau du pavillon auriculaire. L’innervation de cette zone permet au système nerveux et aux organes du corps de communiquer de façon fluide.

Les bienfaits de la réflexologie


Les bienfaits de la réflexologie plantaire sont psychiques, physiques et émotionnels. Toujours dans un esprit de complémentarité au traitement médical, cette pratique permet de soulager un grand nombre de pathologies mineures. Ici, la liste des possibilités thérapeutiques est très longue. La science s’est aussi penchée sur l’efficacité de cette médecine douce et alternative.

Des études ont permis d’identifier les bienfaits de la réflexologie et de leur donner un cadre plus précis. La liste des bienfaits qui va suivre n’est pas exhaustive, mais de façon générale, on sait qu’elle crée un effet de relaxation, qu’elle a un impact sur les organes, qu’elle améliore certains symptômes et qu’elle contribue à réduire la douleur.

La réflexologie pour soulager les maux de tête

La réflexologie peut aider les personnes sujettes aux maux de têtes, céphalées et migraines à réduire la douleur qu’elles ressentent. Plusieurs études ont été menées dans ce domaine et l’une d’entre elles, publiée en 1999 de « Alternative Therapies », est particulièrement parlante. D’après ses résultats, la réflexologie améliore l’efficacité des traitements contre les maux de tête et contribue à les réduire.

Après plusieurs mois de réflexologie, la majorité des patients (81 %) a affirmé que leurs maux de tête avaient été considérablement améliorés, voire totalement guéris grâce à leur traitement.

Pour certains patients ayant pour habitude de recourir aux médicaments pour gérer la douleur provoquée par les maux de tête a totalement arrêté la prise de médicaments après plusieurs mois de réflexion.

La réflexologie pour réduire le stress et l’anxiété

La réflexologie possède des effets véritablement apaisants sur le corps et l’esprit. On sait que l’anxiété et le stress vont de pair. Cette médecine douce est efficace contre ces deux états. D’après les études réalisées à ce chapitre, elle a permis de réduire de 50 % l’anxiété ressentie par les femmes ménopausées interrogées.

Mais ces bienfaits ne sont pas limités au seul cadre de la ménopause. Tout le monde peut bénéficier des bienfaits de la réflexologie (quelle que soit la méthode) sur le stress et l’anxiété.

On le sait : cette pratique améliore l’humeur et le bien-être général. Elle procure détente et relaxation et contribue à dissiper les tensions, qu’elles soient physiques ou psychiques. En aidant à maintenir ou à rétablir notre équilibre physiologique naturel, la réflexologie procure un bien-être physique et psychique considérable.

Le corps et l’esprit retrouvent équilibre et harmonie. Dans ce cadre, la réflexologie crânienne et faciale procure une intense détente.

La réflexologie pour réduire les symptômes du syndrome prémenstruel

Beaucoup de femmes souffrent de douleurs menstruelles (dysménorrhées), et d’autres symptômes. Le syndrome prémenstruel prend plusieurs formes et peut affecter les femmes de bien des façons. Les études menées sur les femmes atteintes de dysménorrhées primaires démontrent que la réflexologie est efficace.

Elle aide véritablement à réduire les douleurs menstruelles ressenties par les femmes en l’espace d’une dizaine de séances.

Le bilan de cette expérience réalisée à l’Université des sciences médicales d’Isfahan (Iran) est sans appel. La réflexologie a été associée à une réduction de la durée et de l’intensité des douleurs menstruelles. Elle s’est montrée plus efficace que l’ibuprofène sur une durée bien plus courte ! Ici, la réflexologie ne se contente pas de réduire la douleur : elle favorise aussi la guérison.

Il est tout à fait possible d’associer le traitement médical à base d’ibuprofène aux séances de réflexologie pour décupler les effets sur la douleur. D’ailleurs, les effets curatifs de la réflexologie sont durables et dépassent ceux obtenus par la seule administration d’ibuprofènes.

En outre, on sait aussi que cette médecine douce aide à réguler le système hormonal et donc, à limiter tous les problèmes qui sont associés à un quelconque dérèglement de ce dernier.

La réflexologie pour lutter contre le diabète de type 2

Pour l’heure, aucune étude scientifique n’a pu démontrer que la réflexologie agit directement sur le taux de glycémie. Toutefois, cette piste est à l’étude. Il reste à déterminer si la réflexologie agit ou non sur la diminution et la gêne ressenties par les personnes atteintes de diabète de type 2.

En outre, des tests ont permis de démontrer que la réflexologie peut améliorer le contrôle de la glycémie. Elle contribue également à réduire la douleur et à corriger les problèmes de sensibilité vibratoire et thermique des personnes atteintes de diabète de type 2. Cette médecine douce et alternative permet, à ce titre, de prévenir et de lutter contre la maladie.

La réflexologie pour lutter contre les affections ORL

La réflexologie est bénéfique pour le système ORL, pour le protéger, mais aussi pour le soulager des affections qui le ciblent. Elle se montre particulièrement efficace sur les symptômes de l’infection chronique des sinus. En effet, la réflexologie permet une amélioration significative des symptômes de la sinusite.

La plupart des patients traités avec cette médecine alternative reconnaissent avoir constaté une amélioration de leurs symptômes. Plus d’un tiers d’entre eux ont aussi diminué la prise de médicaments grâce aux bienfaits de la réflexologie sur la sinusite.

Les bienfaits de cette médecine alternative ne concernent pas seulement les sinus et la sinusite, mais bien toute la sphère ORL. On sait aussi qu’elle renforce le système immunitaire (notamment en permettant un meilleur drainage lymphatique), ce qui permet de protéger les organes qui le composent des affections hivernales et autres infections.

La réflexologie pour favoriser la santé cardiaque

La réflexologie est une branche de la médecine traditionnelle chinoise qui passionne par l’étendue de ses bienfaits. Globalement, ce sont tous les systèmes du corps qui peuvent bénéficier de ses effets. C’est aussi le cas du système cardiovasculaire. On sait notamment qu’elle permet de réduire la sensibilité réflexe des barorécepteurs, qui permettent de mesurer le risque pour les maladies cardiaques.

Certains points de pression situés sur les pieds correspondent justement à la même partie du cerveau où l’on trouve le réflexe barorécepteur. La réflexologie améliore la santé cardiaque, sans que l’on sache pour l’heure explique comment. Mais elle démontre une réelle efficacité dans le cadre de l’hypertension artérielle, de la tachycardie ou de l’œdème de stase.

Les autres bienfaits de la réflexologie

Afin de compléter succinctement cette liste, nous ajouterons que la réflexologie présente des possibilités thérapeutiques dans les domaines suivants :

  • Appareil locomoteur ;
  • Système hormonal ;
  • Système ORL ;
  • Santé de la peau ;
  • Système digestif ;
  • Système urinaire ;
  • Céphalées de tension ;
  • Système nerveux cérébrospinal ;
  • Système génital ;
  • Pathologies du nouveau-né et du petit enfant ;
  • Maladies psychosomatiques et psychofonctionnelles.

Comment choisir un réflexologue ?


Pour choisir un bon réflexologue, vous pouvez bien entendu vous fier au bouche-à-oreille. Vous pouvez aussi vous tourner vers un intermédiaire qui vous recommandera les meilleurs réflexologues près de chez vous, afin de vous assurer d’avoir affaire à un professionnel.

Si vous ne connaissez pas le praticien, renseignez-vous sur la formation qu’il a suivi. En France, la réflexologie n’est pas une pratique officiellement reconnue par le ministère de la Santé. Le niveau de formation des praticiens peut donc varier de quelques heures à plusieurs centaines d’heures : tout dépend de la formation et de l’établissement qui la dispensent.

Depuis 2015, le métier de réflexologue est reconnu par l’État français à la condition que le centre de formation dans lequel le praticien a reçu son enseignement soit enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Toutefois, cela ne signifie pas que les formations dispensées hors des établissements concernés sont mauvaises. Beaucoup de praticiens ont réalisé une Validation des Acquis par l’Expérience et un titre dans ce domaine. Il existe donc de bons réflexologues issus de formations différentes, avec des expériences tout aussi différentes.

Comment se déroule une séance de réflexologie ?


Lors de la première séance de réflexologie, votre praticien va collecter des informations sur les motivations de la venue de son patient ainsi que sur son état général. Ensuite, en fonction de sa spécialité, il va stimuler différentes zones du pied, des mains, des oreilles ou du visage (ou crâne), afin d’identifier et de soulager les maux de son patient.

Au cours de la stimulation, les patients produisent des réponses neurovégétatives visibles comme une augmentation du rythme cardiaque, des rougeurs, des frissons ou des tremblements. Ces signes sont normaux et témoignent d’une perturbation au niveau des régions associées aux zones réflexes stimulées.

Le réflexologue analyse ces manifestations physiques et adapte son traitement et ses gestes en fonction de celles-ci. Les séances se terminent par un temps d’échange au cours duquel le patient exprime son ressenti. La durée des séances de réflexologie dépend essentiellement du problème du patient, et dure en moyenne une heure.

En ce qui concerne la fréquence des séances, elle varie d’une personne à une autre et dépend à la fois des attentes et des problèmes de chaque patient.

Une séance peut suffire pour un patient atteint d’une affection récente, tandis qu’un autre aura besoin de plusieurs séances pour soulager un problème chronique. De même, les réponses à la réflexologie varient selon les personnes : certaines personnes y sont plus réceptives que d’autres.

Quelle prise en charge pour la réflexologie ?


Le coût d’une séance de réflexologie varie de 35 à 100 euros : chaque praticien fixe ses propres tarifs. L’Assurance maladie ne prend pas en charge les séances de réflexologie, celle-ci étant considérée comme une médecine douce ou alternative. Elle ne peut donc prétendre à une indemnisation. Pour obtenir un remboursement de vos séances, il est nécessaire de vous tourner vers votre mutuelle.

En effet, certaines mutuelles proposent un remboursement total ou partiel de vos séances de réflexologie. N’hésitez pas à questionner votre mutuelle ou à les comparer si vous envisagez d’en changer. La plupart des mutuelles proposent un forfait annuel avec plafond, tandis que d’autres choisissent de rembourser un certain nombre de séances.

Comment trouver un réflexologue prés de chez vous ?

rien de plus simple, Il suffit simplement de cherche le praticien en réflexologie qui vous convient dans notre réseau spécialité en médecine douce, ou par villes

5/5 - (4 votes)

Praticiens, testez gratuitement votre visibilité sur internet !

Profitez d'un audit et de conseils pour augmenter votre visibilité, et attirer de nombreux patients à votre cabinet !

Dans la même catégorie

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire