Millepertuis

Qu’est-ce que le millepertuis ?


Le millepertuis (Hypericum perforatum) aussi appelé Herbe de la Saint Jean est une plante à fleurs de la famille des Hypericaceae, nommée ainsi en raison de ses fleurs jaune vif qui, dit-on, fleurissent pour la première fois aux alentours de l’anniversaire de la Saint-Jean-Baptiste. Les nombreuses études réalisées sur cette plante permettent de connaître relativement bien ses propriétés.

Origine du millepertuis


L’utilisation du millepertuis comme médicament remonte à la Grèce antique, où il était utilisé pour toute une série de maladies, y compris divers troubles nerveux. La plante a également des propriétés antibactériennes, antioxydantes et antivirales. En raison de ses propriétés anti-inflammatoires, il était appliqué sur la peau pour aider à guérir les plaies et les brûlures.

Ces dernières années, le millepertuis fait l’objet de nombreuses études en tant que traitement contre la dépression. La plupart des études montrent que cette plante peut aider à traiter la dépression légère à modérée, et qu’il a moins d’effets secondaires que la plupart des autres antidépresseurs chimiques. Mais il interagit avec un certain nombre de médicaments, et ne doit donc être pris que sous la supervision d’un professionnel de la santé.

.

Composition et format


Le millepertuis est une plante dont la fleur est jaune et comporte 5 pétales. elle pousse dans une grande partie du monde, la partie médicinale de la plante est constituée des parties aériennes séchées. Il s’agit de la tige, des pétales et des fleurs.

Deux substances chimiques jouent un rôle essentiel dans son fonctionnement. Il s’agit de l’hypéricine et de l’hyperforine. Ces substances et d’autres composés apparentés sont les principales parties actives du millepertuis. Ils peuvent agir sur la sérotonine, la dopamine et la norépinéphrine. Ce sont des neurotransmetteurs dans votre corps.

Millepertuis propriétés et bienfaits


Traitement de la dépression

Le millepertuis contient plusieurs substances chimiques, dont l’hypéricine, l’hyperforine et les flavonoïdes. Les chercheurs ne savent pas exactement comment fonctionne cette plante. Certains ont suggéré que cette plante agit comme un ISRS, en augmentant la disponibilité des substances chimiques du cerveau que sont la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline.

Il existe de nombreuses preuves que le millepertuis peut réduire les symptômes chez les personnes souffrant de la dépression légère à la dépression modérée, mais pas d’une dépression grave (ou majeure). Dans de nombreuses études, il semble fonctionner aussi bien que les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS), un type d’antidépresseur populaire souvent prescrit pour traiter la dépression. Les ISRS comprennent le Prozac®, le Celexa®, Zoloft®, etc … De plus, le millepertuis ne semble pas causer de perte de libido, l’un des effets secondaires les plus courants des antidépresseurs classiques. Le millepertuis est donc idéal pour traiter naturellement une dépression légère ou modérée.

Cicatrisation des plaies et des contusions

Le millepertuis a des propriétés antibactériennes et peut également aider à lutter contre l’inflammation. En application cutanée, il peut soulager les symptômes associés aux blessures mineures et aux irritations cutanées.

Troubles de la ménopause

Certaines études suggèrent que le millepertuis aide à améliorer l’humeur et l’anxiété pendant la ménopause.
Utilisé seule, la plante a amélioré l’humeur des personnes souffrant de troubles de la ménopause, un type de dépression qui se produit pendant les mois d’hiver en raison du manque de soleil. Les recherches montrent que l’utilisation du millepertuis en association avec la photothérapie est encore plus efficace.

Dosage et posologie


Le dosage varie entre 300 et 900 milligrammes d’extrait sec de plante par jour.

Il est recommandé de débuter le traitement par 300 milligrammes d’extrait le matin et 300 mg le soir avant le repas, et d’augmenter progressivement si besoin.

L’effet positif ne se manifeste qu’après une quinzaine de jours de traitement.

Pour éviter les effets indésirables, il ne faut pas dépasser la dose recommandée.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s)


Contre-indications

Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous essayez de concevoir un enfant ou si vous prenez des contraceptifs oraux (pilules contraceptives), il est important de parler à votre médecin avant de commencer à prendre du millepertuis.

Le millepertuis peut aggraver les symptômes chez les personnes souffrant de certaines affections, notamment

  • Troubles de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH)
  • Troubles bipolaires (peut provoquer une manie)
  • Dépression majeure
  • Schizophrénie (peut augmenter le risque de psychose)
  • La maladie d’Alzheimer

Si vous avez reçu une transplantation d’organe, vous devrez éviter de prendre du millepertuis car il peut interagir avec les médicaments administrés pour aider à prévenir le rejet de la transplantation.

Interaction possible avec le millepertuis


Le millepertuis peut provoquer de sérieuses interactions avec les médicaments communément utilisés en raison de la façon dont il est décomposé par le foie. L’herbe peut interagir avec les médicaments de différentes manières. Elle peut rendre certains médicaments moins efficaces tout en renforçant l’effet d’autres.

Les types de médicaments qui peuvent interagir avec la plante sont les suivants:

  • Antibiotiques
  • Antidépresseurs
  • Contraceptifs oraux
  • Immunosuppresseurs
  • Les anticoagulants tels que la warfarine
  • Sédatifs et médicaments utilisés pour traiter l’anxiété
  • Médicaments utilisés pour traiter le cancer, les maladies cardiaques et le VIH/SIDA

La prise de millepertuis avec des antidépresseurs ou toute autre substance qui augmente le taux de sérotonine peut provoquer le syndrome sérotoninergique, une condition qui peut être dangereuse en raison d’un excès de sérotonine. Les symptômes du syndrome sérotoninergique comprennent la confusion, la fièvre, les hallucinations, les nausées, la perte de coordination musculaire, la transpiration et les tremblements.

Si vous ressentez l’un de ces symptômes, arrêtez de prendre du millepertuis et consultez immédiatement un médecin.

Associations


5/5 - (1 vote)

Dans la même catégorie

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire