Rhodiola

Qu’est-ce que la Rhodiola ?


La rhodiola rosea est utilisée depuis très longtemps pour améliorer l’humeur ou stimuler l’intellect. Les Vikings utilisaient déjà la rhodiole pour fabriquer des médicaments destinés à renforcer l’immunité et à améliorer les performances physiques. Les scientifiques savaient depuis longtemps que la racine de rhodiole peut augmenter l’énergie et aider à lutter contre la fatigue, ce qui les a amenés à faire des recherches sur l’utilisation de cette plante à des fins thérapeutiques. Leurs conclusions confirment l’effet positif sur de nombreuses fonctions du corps, montrant que la rhodiola rosea est un antidote puissant contre le stress omniprésent.

Origine de la Rhodiola


Depuis des siècles, la rhodiola fait partie de la panoplie thérapeutique de la médecine russe, qui utilise le rhizome de la plante pour augmenter l’endurance, accroître la longévité, résister au froid et traiter l’anémie, ainsi que les troubles nerveux. En effet, cette plante était consommée très régulièrement par les peuples Vikings, pour ses nombreux bienfaits sur la santé physique et psychologique. Environ 200 études ont été dédiées à la rhodiole et beaucoup d’entre elles ont été menées dans les langues slaves et scandinaves.

Cette merveilleuse plante que l’ont retrouve dans les endroits les plus froids tels que la Sibérie ou bien même au Canada, il était il y a de nombreuses années coutume en Sibérie de remettre un rhizome aux jeunes mariés pour assurer la fertilité du couple et favoriser la venue d’un enfant en bonne santé. C’est grâce à ses multiples composés actifs que cette plante est devenue l’un des incontournables traitements naturels pour les problèmes d’anxiété, de libido ou bien encore la perte de poids et la performance physique pour les sportifs parfois de haut niveau.

Composition et format


qu'est-ce que la rhodiole

La rhodiola est une plante vivace haute de 15 à 30 cm. Elle pousse dans les alpes et les Pyrénées. On la retrouve dans le nord de l’Europe, de l’Asie ou encore de l’Amérique du Nord. Sa culture est actuellement étudiée dans les hauteurs de ces continents .

Le Rhizome de la plante est épais et dégage une odeur rappelant la violette. Il porte des tiges aériennes dressées, couvertes de larges feuilles charnues et dentées. Les fleurs sont jaunes et rougeâtres. Elles se regroupent en corymbes serrées au sommet de leurs tiges. La rhodiola pousse très lentement. Sa racine se développe de 1 ou 2 cm par an.

Rhodiola propriétés et bienfaits


propriétés de la rhodiola rosea

Performances physiques


Le rhodiola améliore également les performances sportives, le métabolisme énergétique et l’endurance. Selon une étude, elle a des effets anti-inflammatoires qui contribuent à une récupération musculaire plus rapide après un exercice intense et une augmentation de l’endurance. De plus, elle stimule la synthèse du glycogène dans les muscles et la synthèse des protéines du foie et des muscles, de ce fait, la rhodiola vous permet de perdre du poids.

Lors d’une étude menée sur des cyclistes, le groupe ayant consommé 200 mg de rhodiola rosea environ une heure avant le départ de la course on gagné 24 secondes supplémentaires grâce à la plante ce qui leur à permis d’arriver premiers. Nous savons tous que lors d’une course, la victoire peut se jouer à quelques millisecondes, ce qui peut donc faire une énorme différence pour les sportifs de haut niveau.

Concentration


Des études ont démontré que la rhodiola rosea peut améliorer la mémoire à long terme et les capacités de concentration, ainsi que la vigilance mentale. De plus, elle peut être utile comme traitement naturel pour des maladies telles que la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la démence. Mais des recherches supplémentaires sont nécessaires dans ce domaine. De par ses propriétés tonifiantes, la rhodiola rosea permet donc de réduire la fatigue liée au stress et anxiété ce qui apporte un bon équilibre cérébral vous aidant à retrouver mémoire et concentration.

Apaisant


La rhodiola est considérée comme une plante dite “adaptogène”, de ce fait elle vous permettra de mieux vivre les situations stressantes en s’adaptant à votre organisme et en augmentant la résistance aux situations angoissantes. L’usage de rhodiola vous permettra de mieux encaisser stress et anxiété. De par ses principes actifs agissants sur le cerveau, cette plante va permettre la stimulation des molécules et ainsi procurer des effets bénéfiques sur votre organisme. Dans une étude réalisée sur plus de 100 personnes souffrant de stress et anxiété, il à été démontré que la dose de 400 mg par jour pendant quatre semaines avait considérablement réduit tout état de stress et de fatigue dès le troisième jour et ce durant toute la cure.

Tonifiant


La rhodiole améliore la mémoire et la capacité de concentration sur de longues périodes, augmentant l’activité bioélectrique du cerveau. La rhodiola aide à réduire les effets du manque de sommeil, prévient le manque de concentration et donne une plus grande motivation pour étudier ou effectuer des activités quotidiennes. En effet, cette plante étant dite adaptogène, elle permet de lutter contre la fatigue et ses effets liés au stress, à l’anxiété, ou au manque de sommeil en apportant la sensation de bien-être et en luttant contre le stress de manière à retrouver une bonne mémoire et une parfaite concentration au travail.

Dépression


On pense que la dépression se produit lorsque les neurotransmetteurs de votre cerveau, se déséquilibrent. Les professionnels de la santé prescrivent couramment des antidépresseurs pour aider à corriger ces déséquilibres. La rhodiola rosea a des propriétés antidépressives qui équilibrent ces neurotransmetteurs .

Dans une étude sur l’efficacité de la rhodiola sur les symptômes de la dépression, plusieurs personnes souffrant de dépression légère ou modérée ont été réparties au hasard pour recevoir soit 340 mg ou 680 mg de rhodiola, soit un comprimé placebo par jour . Les deux groupes ont connu une amélioration significative de leur état dépressif, de l’insomnie et de la stabilité émotionnelle, tandis que le groupe placebo n’a montré aucune amélioration.

En somme il a été démontré que la rhodiola améliore de nombreux symptômes de la dépression. Comme les antidépresseurs, elle peut influencer positivement les neurotransmetteurs qui affectent l’humeur et les émotions.

Équilibre le taux de glycémie (diabète)


Selon certaines études, la rhodiola rosea augmenterait le taux de transporteurs de glucose dans le sang, ce qui permettrait de faire baisser la glycémie et donc de réguler de façon naturelle tout comme les injections d’insuline. Ces études étant à ce jour réalisées uniquement sur des rats, il faut attendre une étendue des recherches afin de connaître son efficacité sur l’homme, c’est pourquoi il est encore déconseillé de l’essayer pour traiter votre diabète.

Rhodiola et cancer


Des recherches ont débutées afin de savoir si la rhodiola rosea était une plante médicinale pouvant permettre de lutter contre les différents cancers notamment ceux touchant le sein, la vessie, le foie et le côlon. Ces premières études ont été menées en éprouvette seulement, et, malgré les résultats encourageants qui ont démontré que l’un des principes actifs de la plante inhibait les cellules cancéreuses, il faut attendre des essais plus concluants permettant de dire si la rhodiola peut être utilisée dans le cadre d’un traitement anticancéreux chez l’homme.

Dosage et posologie


La dose recomandée pour un adulte est de:

En gélules: Prendre de 100 à 300 mg par jour

En décoction: Faites bouillir un litre d’eau. Rajoutez environ 20 g de plante dans la casserole et laisser infuser 10 minutes. Boire deux tasses par jour pendant 3 semaines.

Vous devez lire l’étiquette du produit pour connaître le dosage approprié et consulter un professionnel de la santé pour obtenir des recommandations personnalisées avant toute prise. En effet, le dosage peut varier d’un fabricant à l’autre et selon votre état de santé, celui-ci ne devra peut-être pas être le même.

Contre-indication, danger(s) et effet(s) secondaire(s) de la rhodiola


Contre-indications

La rhodiola rosea est une plante à éviter chez la femme enceinte ou allaitante. A ce jour, nous n’avons pas d’informations quant à l’utilisation de la plante chez les enfants, c’est pourquoi nous vous recommandons de demander conseil à votre médecin.

Les effets secondaires de la rhodiola rosea sont habituellement rares et légers à modérés. Ils peuvent comprendre des:

  • maux de tête
  • troubles de l’estomac
  • de la somnolence
  • des vertiges
  • difficultés à dormir

A éviter en cas de bipolarité ou paranoïa

Interaction possible avec la Rhodiola


Les principes actifs contenus dans la rhodiola peuvent interagir avec d’autres substances telles que:

  • Les stimulants comme le café, le thé, ou bien même le tabac
  • Certains médicaments utilisés dans la gestion de l’hypertension et de l’insuffisance cardiaque.

Il est possible de ressentir de la somnolence si vous associez la rhodiola rosea à des benzodiazépines, à des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS)

En cas de doute, demandez conseil à votre médecin traitant.

Associations


 Aubépine contre le stress | Passiflore pour un sommeil réparateur | Valériane contre l’anxiété

🌿Acheter de la rhodiola rosea de haute qualité🌱

  • Healthline-7 science-backed health benefits of rhodiola rosea (march 3, 2018)
  • NCBI
  • Rhodiola rosea extracts decrease the growth of bladder cancer cell lines (april 22, 2011)
  • Rhodiola crenulata inhibits growth of breast cancer cell lines (july 2007)
  • Antihyperglycemic action of rhodiola-aqeous in type 1-like (jan 2014)

4.1/5 - (16 votes)

Dans la même catégorie

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire