Syndrome des Ovaires Polykystiques (SOPK)

Qu’est-ce que le SOPK ?

Le Syndrome des Ovaires Polykystiques ou (SOPK), est une pathologie très courante chez les femmes en âge de procréer. Tout comme l’Endométriose, ce syndrome toucherait à l’heure actuelle environ une femme sur dix, et serait également l’une des premières causes d’infertilité. Cette maladie est due à des troubles hormonaux, notamment à une production excessive d’hormones mâles aussi appelées androgènes. Lors de la période pré-ovulatoire de la femme, des follicules sont en croissance jusqu’à ce qu’il y en ai un qui arrive à maturité. Ce follicule dominant sera alors l’ovule expulsé pour être éventuellement fécondé.

Dans le cas du SOPK, il peut malheureusement souvent arriver qu’il n’y ai aucun follicule dominant, empêchant alors une grossesse de se produire. Ce sont les hormones mâles qui bloquent la croissance des follicules, qui eux, vont alors s’accumuler dans les ovaires créant ainsi de multiples petits kystes visibles à l’échographie.

Généralement, le SOPK est détecté à la suite de plusieurs questions posées à la patiente par le gynécologue, puis avec une simple échographie pour la confirmation. Les images montrent alors distinctement les ovaires remplis de follicules à la croissance inachevée. Une prise de sang pour réaliser un dosage hormonal peut également être demandée. Dans certains cas, si la patiente ne présente aucun symptôme, le diagnostic ne sera alors fait que lors d’un bilan d’infertilité.

Selon certaines recherches et d’après les cas existants, le SOPK et l’endométriose sont deux pathologies très fréquemment retrouvées ensembles chez les femmes en âge de procréer et pourraient donc potentiellement être liées.

Quels sont les principaux symptômes du SOPK ?


SOPK Les symptômes

Troubles des règles

Lors d’une atteinte par le SOPK, beaucoup de femmes remarquent des troubles menstruels tels que des absences et retards de règles, ou bien encore des saignements abondants, ou des saignements entre les règles aussi appelés spottings. De fortes douleurs de règles peuvent également être un symptôme. Ces irrégularités ou absences de règles sont la cause d’infertilité chez la femme.

Dysovulation voire anovulation entraînant une infertilité

La dysovulation signifie une ovulation rare. L’anovulation quant à elle, désigne l’absence d’ovulation à chaque cycle menstruel. Ces troubles de l’ovulation sont causés par l’irrégularité des règles voire même par leur absence appelée aménorrhée, entraînant ainsi une infertilité. Ce symptôme est malheureusement retrouvé chez 50% des femmes touchées par le SOPK. Ce syndrome est pour beaucoup asymptomatique, et n’est donc détecté que lors d’un bilan d’infertilité.

Fatigue chronique et troubles du sommeil

Une fatigue constante, même après avoir dormi 7 à 8 heures, ou bien des difficultés à dormir, peuvent aussi être un signe que vous pourriez être atteinte du Syndrome des Ovaires Polykystiques. Certaines femmes atteintes du SOPK sont également touchées par le syndrome d’apnée du sommeil.

Prise de poids ou obésité

En effet, il est connu que chez certaines femmes, les modifications hormonales naturelles, ou bien la prise d’une contraception à base d’hormones étaient responsables d’une forte prise de poids voire d’une obésité, avec des difficultés à perdre ce surpoids. Dans le cas du SOPK, les troubles hormonaux ont également cette tendance à faire prendre du poids chez certaines femmes.

Perte de poids ou difficultés à en prendre

Tout comme pour la difficulté à perdre du poids, même si cela arrive moins souvent, sous l’influence des hormones le SOPK peut également engendrer le problème inverse. Une jeune femme souhaitant prendre du poids y parviendra avec autant de difficultés qu’une femme qui va souhaiter en perdre.

Augmentation de l’acné

Comme pour beaucoup de personnes à l’adolescence, de l’acné hormonale en grande quantité sur le visage, le dos, et la poitrine peut survenir chez les femmes atteintes du SOPK, même si ce n’est pas un symptôme fiable à 100 %, il est important de le signaler à votre gynécologue, ce qui pourrait peut-être l’aider à orienter son diagnostic.

Hirsutisme

En effet, l’un des symptômes pouvant faire évoquer la présence du Syndrome des Ovaires Polykystiques, est l’apparition de poils à certains endroits dont ce n’est pas sensé être le cas chez la femme. Par exemple, si vous constatez la présence de poils au niveau du visage, du ventre, autour des mamelons, parlez-en à votre médecin

SOPK traitement naturel grâce à l’alimentation


Modification alimentaire pour soulager le SOPK
Une nouvelle alimentation pour réduire les douleurs du SOPK

Une modification du régime alimentaire pour vous aider

Tout comme pour aider les femmes atteintes d’endométriose à soulager leurs symptômes douloureux et parfois gênants, une simple modification de son alimentation peut déjà faire toute la différence. Voyons ensemble quels sont les aliments à privilégier ou bien à limiter pour vous sentir mieux.

Aliments à Privilégier

  • Les aliments riches en fer pour éviter la carence et l’anémie dues aux règles trop abondantes: brocolis, lentilles, épinards..
  • Les aliments riches en fibres pour aider la digestion: lentilles, haricots, avocats, choux de Bruxelles, poires, avoine, amandes..
  • Les aliments et boissons riches en magnésium: eau de type hépar, épinards, bananes, amandes, noix de cajou..
  • Les aliments anti-inflammatoires: poisson gras, tomates, légumes verts

Aliments à limiter

  • Les bonbons et le chocolat
  • Les sodas
  • Les pâtisseries et viennoiseries
  • Les pâtes, le riz et le pain blancs
  • La caféine

En effet, non seulement ces aliments peuvent être responsables de douleurs inflammatoires, mais ils peuvent également favoriser une prise de poids qui doit être limitée dans le cas du Syndrome des Ovaires Polykystiques.

Les compléments alimentaires naturels contre le SOPK

Certains compléments alimentaires sont sous forme de gélules, poudre ou bien comprimés. Ils ne remplacent pas l’apport nutritionnel par les aliments mais le complètent.

  • Les oméga-3: ils permettent de réduire l’inflammation, le taux d’hormones mâles, faciliter la perte de poids, réguler le cycle menstruel et favoriser la fertilité. Si vous souhaitez compléter votre alimentation avec des oméga-3, cliquez ici.
  • Le magnésium: beaucoup de personnes sont en carences de magnésium sans le savoir. Cet actif naturel permet de réduire l’inflammation, équilibre les taux d’hormones, stabilise les taux d’insuline dans le corps, réduit le stress et favorise un bon sommeil.
  • Le zinc: vous en avez peut-être déjà entendu parler, mais le zinc est en effet un actif qui aide à réduire considérablement l’acné, ainsi que les problèmes de pilosité excessive en réduisant les taux d’hormones mâles.
  • La vitamine D: la vitamine D contribue au bon fonctionnement du système ovarien, ce qui permet donc de combattre les troubles de l’infertilité. Une carence en vitamine D pourrait entraîner une prise de poids et le développement du diabète.
  • La vitamine B: cette vitamine permet la régularisation des cycles menstruels, favoriser l’ovulation, et augmente naturellement la production de progestérone. Elle aide également à combattre l’acné et la pilosité excessive.

Avant de compléter votre alimentation avec des vitamines et actifs, nous vous recommandons de demander à votre médecin de vous faire réaliser un bilan sanguin afin de déterminer si vous présentez des carences. Si vous ne souffrez d’aucune carence, il n’est pas nécessaire de prendre des compléments alimentaires. Demandez conseil à votre médecin.

Traitement naturel du SOPK avec les oméga-3
Les oméga-3, importants pour lutter contre le SOPK
Le choix Terra Naturel
Syndrome des Ovaires Polykystiques (SOPK)
Acides gras oméga 3 EPA et DHA
– Huile de poissons sauvages certifiée
– Analysée, fabriquée et conditionnée en France
4.6/5
EXCELLENT
Le choix Terra Naturel
Syndrome des Ovaires Polykystiques (SOPK)
150 capsules
1000iu par capsule
100% végétal
4.7/5
EXCELLENT
terranaturel
Le code promo vous permet de bénéficier d’une réduction de -10% sur tout le site

Les plantes médicinales, traitement naturel du SOPK


L’alchémille pour réguler le cycle menstruel

De part ses propriétés progestérone-like, l’alchémille est une plante régulièrement utilisée par les femmes car celle-ci permet notamment de réguler le cycle menstruel, réduire les douleurs et l’abondance des règles. De plus, elle favorise également la nidation en cas de désir de grossesse. Cette plante contribue aussi à réguler votre taux de glycémie, lutte contre la prise de poids et l’acné. Elle est donc parfaite dans le cas du SOPK.

Décoction à l’alchémille

Pour deux à trois tasses par jour:

Faites bouillir 200 ml d’eau dans une casserole. Retirez du feu et plongez les 7 gr de feuilles d’alchémille séchées. Laissez infuser une dizaine de minutes, filtrez et buvez.

La berbérine pour améliorer la sensibilité à l’insuline

En effet, dans certains cas de SOPK, il y a un manque de sensibilité à l’insuline provoquant alors ainsi un diabète et des inflammations chroniques. Tout comme l’alchémille, la berbérine va permettre de réguler le taux d’insuline et de glycémie pour réduire les douleurs mais également abaisser le taux d’hormones mâles étant la cause principale du SOPK.

Posologie de la berbérine pour le SOPK

En général, pour réguler le taux de glycémie et réduire les niveaux d’androgènes un dosage de 300 mg à 900 mg par jour est suffisant. Nous vous recommandons de prendre une gélule de 300 mg au moins 5 minutes avant le repas.

Le palmier nain, plante anti-androgène

Dans le cas du Syndrome des Ovaires Polykystiques, ce sont les hormones mâles dites androgènes produites de manière excessive chez la femme et qui bloquent l’ovulation. Le palmier nain va réduire l’excès de testostérone et est donc une plante intéressante pour soulager les différents symptômes du SOPK tels que l’acné, la forte pilosité, l’hirsutisme, et donc, également les troubles de la fertilité.

Posologie du palmier nain pour soulager les symptômes

La dose journalière recommandée est de 320 mg d’extrait concentré sous forme de capsule. Ceci renferme de 85 à 95 % des principaux actifs comme les acides gras et les stérols. Etant une plante puissante, par précaution, demandez un avis médical avant de l’utiliser.

Syndrome des Ovaires Polykystiques (SOPK)
500mg/capsule
100% végan
180 capsules
4/5
bon produit
Plantes médicinales traitement naturel SOPK

Autres solutions naturelles pour soulager les symptômes


Activité physique

Pour maintenir votre poids de forme mais aussi soulager les douleurs liées au SOPK, continuer à faire de l’exercice est important. Cependant, attention à ne pas en faire trop car cela pourrait faire l’effet inverse. Effectivement, si vous pratiquez une activité sportive trop intense, ceci pourrait provoquer une perturbation hormonale et vous risquez de ressentir des douleurs. Tout comme pour soulager l’endométriose, privilégiez donc les exercices physiques doux, tels que:

  • La pratique du yoga: permet de s’assouplir et de réduire les douleurs en mobilisant de manière douce la sphère gynécologique.
  • La natation: elle permet un développement musculaire de tout le corps de manière douce.
  • La marche: lors des petits déplacements tels qu’aller chercher son pain à la boulangerie par exemple, privilégiez la marche. Ceci favorisera la mobilité du corps et réduira vos douleurs. Si vous le pouvez, marchez au moins 20 min par jour.

Avant toute consommation de compléments alimentaires, tout changement d’alimentation ou bien la pratique d’un sport, consultez votre médecin afin d’avoir un avis personnalisé selon votre état de santé et vos antécédents médicaux.

3.8/5 - (5 votes)

Certains de nos articles sont susceptibles de contenir des liens d’affiliation, si vous utilisez ces liens pour effectuer un achat, Terra Naturel percevra une rémunération en retour. Avant l’utilisation de tout type de produit, crème, complément alimentaire ou huile essentielle, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

 

14 Commentaires
  1. Bjr. Juste vs dire merci pour votre recherche

  2. Article très intéressant, qui donne envie d’en apprendre plus sur les plantes médicinales. Avec des photos ce serait encore plus attrayant, on pourrait directement voir à quoi ressemble la plante en question.

    Merci pour le partage de savoir.

  3. Merci pour votre commentaire. Les photos des 3 plantes pour le sopk sont présentes dans l’article.

  4. Bonjour,

    Pouvez vous m’aiguiller :

    Le gatillier est déconseillé lorsque le taux de LH est suppérieur au FSH. Est ce aussi le cas de l’alchémille ?

    Merci 🙂

    • Bonjour,

      En effet vous avez raison, le gattilier n’est pas conseillé en cas de LH supérieure. Pour l’Alchémille, malheureusement je n’ai rien trouvé lors de mes recherches, tout ce que je peux vous dire c’est que ce sont deux plantes très complémentaires. En revanche, le Tribulus, pourrait peut-être mieux vous convenir car il possède des propriétés stimulant la FSH, et permet de maintenir un bon équilibre ente la LH et FSH. Demandez cependant un avis médical avant de consommer cette plante.

  5. Bonjour,

    Je souffre du SOPK avec présence de Hirsutisme et acné au niveau du menton.

    Pensez-vous du mélange Alchémille – Palmier Nain – Ortie ?

    Au passage, je viens de découvrir votre page..elle m’a l’air merveilleuse.. me suis vite inscrite à la NewsLetter 🙂

    Au plaisir de vous lire,

    je vous souhaite une excellente journée.

    Sevv

    • Bonjour,

      En effet, l’Alchémille est une très bonne plante pour réguler les cycles menstruels pouvant être perturbés en cas de sopk. Le palmier nain, lui est plus connu pour traiter les problèmes de prostate chez l’homme, malgré le fait qu’il soit excellent pour réduire l’hirsutisme et l’acné. Quant à l’ortie, elle permet notamment de réduire le stress, mais elle est aussi très utile pour l’acné. Très bon choix de plantes, cependant, pensez à demander un avis médical en amont pour éviter tout risque d’effets secondaires selon vos antécédents médicaux.

      Vous souhaitant bonne lecture et une très bonne journée.

      Noëllie

  6. Bonsoir. J’ai 30 ans et j’ai arrêté ma pilule en 2018. A partir de ça j’ai observé une chute de cheveux discrète qui s’est accélérée et qui ne s’arrête pas jusqu’à présent. J’ai éliminé toutes les causes carentielles (fer, vitamine D).
    Mon bilan hormonal est normal. Le cortisol est aussi normal. J’ai fait une irm par contre et elle montre des opk. Cet examen a été pratiqué à cause de douleurs vives durant les règles depuis l’arrêt de la pilule.

    L’Irm et la chute de cheveux sont ils suffisants pour rattacher ma chute aux SOPK ?
    Le bilan hormonal a été pratiqué à J3 du cycle. Je ne souffre ni d hirsutisme, ni d acné, ni de peau grasse ni de cheveux gras. Ils chutent .

    Étant donné que le bilan sanguin est bon j’hésite à essayer une plante anti androgènes. Qu’en pensez vous ? Le gynécologue parle de SOPK modéré car je ne réunis pas tous les symptômes. J ovule tous les mois bien que mes cycles soient de 32 jours ou 39 parfois. Merci beaucoup

    • Bonjour,

      En effet la chute de cheveux peut-être liée au SOPK, aux troubles hormonaux, carences en vitamines et minéraux, mais aussi au stress ou anxiété. Si vous n’avez pas ou très peu de symptômes, je ne pense pas que cela soit nécessaire d’utiliser une plante anti-androgène. Pour la chute de cheveux je vous conseille de visiter notre catégorie beauté/cheveux dans laquelle vous trouverez certaines méthodes permettant de réduire la perte de vos cheveux.

      • Merci beaucoup.
        Est-ce risqué si je tente le palmier nain ? En dépit de tous mes efforts ma chute ne cesse pas . Elle est de plus en plus importante j’ai éliminé toutes les causes (carences ) merci beaucoup

  7. Effectivement le palmier nain peut aider à ralentir la chute de cheveux, mais il faut l’utiliser avec prudence car c’est une plante assez puissante et il faut impérativement un avis médical avant de commencer la prise. Je vous recommande de commencer par une dose faible par précaution. Aussi, les bains d’huile de ricin et coco, à raison de 2 fois par semaine à laisser poser minimum 30 min sont également très efficaces pour lutter contre la chute de cheveux et ne comportent pas d’effets secondaires.

  8. Merci beaucoup pour votre réponse . Une dose faible c’est à dire combien ? J’ai vu que solgar fait des gélules de palmier nain . Elles sont dosées à 300 mg je crois est ce bon ou il faut préférer la version liquide dans l’eau ? Merci

  9. Merci encore je vais le fair e

Laisser un commentaire

Terra naturel
Logo
Shopping cart