La nutrition: tout ce que vous devez savoir à son sujet

Apprendre à bien se nourrir avec des séances de nutrition

Qu’est-ce que la nutrition ?

Il existe plusieurs définitions de la nutrition. Toutes s’accordent sur le fait qu’il s’agit d’une science au carrefour de différentes disciplines scientifiques :

  • Les sciences biologiques : microbiologie, biochimie, physiologie ;
  • Les sciences de la terre. Technologie alimentaire, rhéologie, composition des aliments ;
  • Les sciences administratives et sociales : gestion, économie, sociologie.
  • Et les sciences de l’éducation, du comportement et de la communication comme l’anthropologie et la psychologie.

Dans la nutrition, on voit émerger plusieurs secteurs d’activité et champs d’application. Parmi eux se trouvent la nutrition fondamentale, la nutrition en santé publique, la nutrition préventive (ou clinique) et la gestion liée à la nutrition et à l’alimentation.

Globalement, la nutrition s’intéresse aux différents rôles joués par les nutriments dans l’organisme humain. Elle se penche également sur leurs interactions, et sur les besoins nutritionnels des individus. Cette science tient compte des éléments influençant nos choix alimentaires comme l’environnement ou les comportements alimentaires. Ces éléments sont façonnés par des facteurs technologiques, socio-économiques et autres.

Les deux grands axes de la nutrition

La nutrition est un domaine qui repose sur deux axes principaux : la psychologie et la physiologie. La physiologie de la nutrition traite essentiellement la façon dont notre organisme opère la transformation des aliments. Il s’agit des phénomènes physiologiques qui s’opèrent sous l’influence de notre alimentation. Cela concerne les processus métaboliques du corps. Le nutritionniste maîtrise les connaissances des rôles des macronutriments et des micronutriments dans les mécanismes biochimiques cellulaires. Il connaît aussi leurs conséquences sur notre organisme d’un déséquilibre entre l’énergie absorbée par le corps et celle qui est dépensée.

La psychologie de la nutrition permet l’étude du comportement alimentaire d’une personne. Elle s’intéresse aux raisons de ses choix et comportements alimentaires. Cela comprend l’analyse des facteurs environnementaux du patient et ses particularités propres comme sa culture, ses revenus, etc.

Quelle différence entre alimentation et nutrition ?

Alimentation et nutrition sont deux notions intimement liées, qu’il faut toutefois savoir distinguer. L’alimentation désigne nos ressources en nutriments avec l’eau, l’air ou la lumière solaire. Les nutriments se trouvent dans les aliments que nous consommons, en plus ou moins grande quantité et avec une biodisponibilité variable. La nutrition désigne l’étude et la définition des processus de dégradation et d’assimilation des aliments dans l’organisme, permettant son bon fonctionnement et sa croissance. En d’autres termes, le rôle du nutritionniste est d’aider ses patients à s’alimenter de façon optimale grâce à des conseils (alimentaires ou autres). Une alimentation inadaptée nécessite l’accompagnement d’un nutritionniste.

À qui s’adresse la consultation diététique ?

La consultation diététique s’adresse aux personnes qui nécessitent un suivi nutritionnel personnalisé. Le médecin-nutritionniste accompagne les personnes en situation de diabète, d’obésité ou de surpoids. Il intervient également dans le traitement des troubles du comportement alimentaire et dans le dépistage des intolérances alimentaires. Toutes les personnes concernées par ces troubles, états ou pathologies peuvent bénéficier de programmes nutritionnels adaptés à leurs besoins.

Il en est de même pour les sportifs et les personnes qui souhaitent adopter une meilleure hygiène de vie dans un souci préventif face aux maladies et autres problèmes de santé liés à une mauvaise alimentation. En effet, la nutrition est une affaire de soins comme de prévention. Comme le disait Hippocrate, pionnier grec de la médecine, notre alimentation est notre première médecine. Adopter de bonnes habitudes alimentaires adaptées à nos propres besoins est un gage de santé et de forme. Enfin, il est possible d’avoir recours à l’accompagnement d’un médecin-nutritionniste face à différents troubles et problèmes mineurs, mais néanmoins désagréables. Les indications dans le domaine de la nutrition sont nombreuses : gestion du poids, troubles gastro-intestinaux, allergies et intolérances alimentaires, maux de tête, irritabilité, insomnies, ménopause, douleurs chroniques, performances sportives, fractures et blessures, manque de concentration, etc.

Les objectifs et les bienfaits de la nutrition

La nutrition permet de gérer la production d’énergie du corps. Son objectif est simple : aider le patient à s’alimenter de la meilleure façon qui soit. Aussi, l’accompagnement d’un professionnel de la nutrition permet d’apporter un équilibre physique et psychoémotionnel au patient.

Une meilleure gestion du poids

Une grande partie des patients qui rencontrent des médecins-nutritionnistes et des diététiciens sont des personnes avec des problèmes de poids. Il peut s’agir de problèmes de surpoids ou d’obésité, mais aussi de maigreur liée à des troubles alimentaires. Les professionnels de la nutrition accompagnent quotidiennement ces patients aux besoins spécifiques. À l’aide d’un bilan diététique, ils établissent un programme alimentaire adapté aux particularités de chaque patient. Et bien sûr, à ses objectifs de poids. Tout cela en tenant compte de la santé des patients, ainsi que de leurs éventuelles maladies et traitements médicaux.

Pour beaucoup de personnes, les régimes amaigrissants ne fonctionnent pas. Il y a toujours une cause à cela, qui peut être médicale ou nutritionnelle. Comprendre ses erreurs, adopter de meilleures habitudes et revoir les bases de son alimentation sont un passage obligatoire pour toutes les personnes concernées par les problèmes de poids.

Perdre ou maintenir son poids grâce à la nutrition

Traiter les troubles du comportement alimentaires

L’anorexie, la boulimie et les troubles du comportement alimentaire sont des pathologies qu’il faut prendre au sérieux. Face à ces troubles d’un genre particulier, le recours au suivi médical est indispensable. Le médecin décide dans la plupart des cas d’orienter son patient vers un professionnel de la nutrition afin de l’aider à retrouver de bonnes habitudes alimentaires. Les dimensions médicales et psychiques sont importantes ici. Et la nutrition a un rôle majeur à jouer pour retrouver la santé et un poids de forme.

Il est difficile de se soigner seul(e) d’un trouble du comportement alimentaire. Si vous êtes concerné par l’un de ces problèmes, parlez-en à votre médecin. Lui seul saura vous orienter vers les spécialistes qui sauront vous apporter l’aide dont vous avez besoin.

En finir avec les troubles digestifs

Les diététiciens et les médecins-nutritionnistes sont des professionnels qui maîtrisent les mécanismes du métabolisme. Ils possèdent aussi des connaissances précieuses dans le domaine de la digestion et de ses processus. La diététique tient une place importante auprès des patients qui sont atteints de troubles digestifs ou de pathologies liées à l’appareil digestif. C’est notamment le cas du syndrome du côlon irritable, de la maladie de Crohn, de la maladie cœliaque ou du reflux gastro-œsophagien. On peut également citer la constipation, les ballonnements, les diarrhées, les brûlures d’estomac, les flatulences…

Nos habitudes alimentaires influent énormément sur ces troubles et les symptômes des maladies de l’appareil digestif. Établir un programme digestif adapté permet donc d’apporter des solutions durables et satisfaisantes face à certains de ces troubles. Pour ce qui est des maladies de l’appareil digestif, leurs symptômes sont considérablement améliorés grâce à l’intervention et au suivi d’un professionnel de la nutrition.

Allergies et intolérances alimentaires

Les allergies et les intolérances alimentaires sont fréquentes. Beaucoup de personnes y sont sujettes sans même le soupçonner, et alors qu’elles en subissent les conséquences au quotidien. Savoir les détecter et les identifier fait partie des attributions du diététicien et du médecin-nutritionniste. Ce diagnostic est aussi un premier pas vers un meilleur confort digestif et l’amélioration des symptômes du patient.

Le professionnel de santé intervient en proposant un programme alimentaire adapté aux allergies et intolérances de son patient. Il lui propose des alternatives saines et d’une grande qualité nutritionnelle capables de remplacer les aliments ou les familles d’aliments qu’il ne peut pas consommer. Ainsi, il veille à préserver l’équilibre alimentaire du patient et dans la même mesure, son bien-être. Il pourra, le cas échéant, lui conseiller la prise de compléments alimentaires si celle-ci s’avère pertinente et utile.

La nutrition pour les sportifs

La nutrition est importante pour les sportifs de tous les niveaux. Les athlètes prêtent une attention très particulière à leurs habitudes alimentaires, et cela n’a rien d’un hasard. L’alimentation du sportif implique des recommandations nutritionnelles particulières. L’accompagnement et le suivi d’un professionnel de la nutrition s’avèrent donc souvent indispensables. Une alimentation adaptée aux besoins du corps lui prodigue la meilleure source d’énergie possible. Cela se ressent indubitablement sur les performances physiques.

La nutrition joue un rôle essentiel si vous souhaitez progresser dans vos loisirs et activités sportives. Elle s’illustre bien souvent en musculation, mais elle reste l’une des clés de la réussite dans toutes les disciplines. La nutrition aide à améliorer la force, l’endurance et la résistance à l’effort. Elle permet aussi le maintien d’un poids de forme, le développement de la masse musculaire et l’élimination des graisses.

Avoir une bonne nutrition en tant que sportif

Préserver sa santé sur le long terme

Comme nous l’avons évoqué, le recours à un accompagnement nutritionnel peut se faire à titre préventif. La nutrition est à la base d’un système immunitaire solide. Et ce, quel que soit notre âge. Tout débute dès la naissance. Les nourrissons reçoivent du lait adapté à leurs besoins, leur prodiguant les nutriments essentiels à leur développement et à leur bonne santé. Une bonne nutrition assure la survie des enfants et les protège tout au long de leur vie. Et il en est de même à tous les âges !

Une alimentation adaptée et équilibrée permet de prévenir l’apparition de troubles et de maladies. C’est le cas, par exemple, des maladies cardiovasculaires. Favorisées par le vieillissement cellulaire, les pathologies cardiovasculaires sont souvent aggravées, voire engendrées par une mauvaise alimentation. Il en est de même pour d’autres pathologies lourdes telles que le diabète ou certaines formes de cancer.

Agir sur les troubles du sommeil

Les troubles du sommeil peuvent avoir différentes origines. Quoi qu’il en soit, une chose est certaine : sommeil et alimentation sont liés. Pour bénéficier d’un sommeil de qualité, il faut respecter son rythme et ses besoins de sommeil. Toujours dans un cadre propice au repos. Toutefois, beaucoup de personnes ignorent qu’il existe de puissantes interactions entre la nutrition et le sommeil. La façon dont nous mangeons influence directement la qualité de notre sommeil. Les troubles du sommeil et la fatigue sont donc un motif de consultation valable auprès d’un diététicien ou d’un médecin-nutritionniste.

Certains aliments consommés à des heures spécifiques vont favoriser l’endormissement et le repos de l’organisme. Le fait d’agir sur ses habitudes alimentaires peut aider le patient à retrouver un sommeil réparateur et une plus grande forme. Le professionnel de la nutrition intervient ici en proposant un programme nutritionnel adapté. Celui-ci tient compte des objectifs ainsi que des problèmes de sommeil rencontrés par le patient.

Nutrition et cognition

La façon dont nous alimentons notre corps en nutriments a un impact sur l’ensemble de ses systèmes. Les fonctions cognitives en font partie. Les troubles de l’attention, de l’humeur, de la concentration et certains troubles de la cognition peuvent être provoqués ou aggravés par une mauvaise alimentation. La nutrition est souvent mise en cause dans l’origine du TDAH (Trouble Déficit de l’Attention/Hyperactivité). L’alimentation est le carburant de notre cerveau. Et si elle ne suffit pas à guérir les troubles tels que le TDAH, elle contribue à en améliorer les conséquences sur la vie de tous les jours.

Globalement, la nutrition agit sur toutes les fonctions cognitives. La qualité et la pertinence des nutriments que nous ingérons influent sur la santé du cerveau ainsi que sur son fonctionnement. L’irritabilité, le manque de concentration ou les problèmes d’attention font partie des motifs de consultation courants auprès des professionnels de la nutrition.

La nutrition face aux douleurs

Antioxydante, anti-inflammatoire, analgésique… L’alimentation procure souvent des bienfaits que l’on ne soupçonne pas. Pourtant, il est bel et bien possible de lutter contre certaines douleurs grâce aux aliments que nous consommons. Les douleurs chroniques et inflammatoires peuvent par exemple être soulagées par la consommation d’aliments aux propriétés anti-inflammatoires. Il en est de même pour les maux de tête, qui résultent parfois d’un déséquilibre alimentaire.

La nutrition peut agir face aux douleurs d’origines diverses et variées. Elle peut aider à les calmer et parfois même, remplacer la prise de médicaments.

La nutrition pour réduire les douleurs

Comment choisir un médecin-nutritionniste ou un diététicien ?

Un médecin-nutritionniste a suivi une formation médicale avant de suivre une voie complémentaire dans le domaine de la nutrition. Il est par ailleurs capable de prescrire des médicaments et des examens de santé. Ce professionnel possède une approche médicale et a pour objectif de soigner le corps. Son statut de médecin lui permet de diagnostiquer les troubles alimentaires. D’autre part, il peut conseiller à ses patients de rencontrer un diététicien, dont le rôle complète celui du médecin-nutritionniste.

Le simple nutritionniste n’a pas suivi de formation médicale. Contrairement au médecin-nutritionniste ou au diététicien, son existence juridique est nulle et sa pratique ne répond à aucune exigence légale. Il a probablement suivi une formation en nutrition. Toutefois, celle-ci n’est pas nécessairement validée par la Santé publique. C’est un point sur lequel il faut faire preuve de vigilance.

Le diététicien est un professionnel paramédical spécialisé dans le domaine de la nutrition. Il a pour rôle de veiller à l’équilibre nutritionnel de ses patients. Pour cela, il élabore des programmes alimentaires adaptés. Ce professionnel est le seul reconnu comme spécialiste de l’alimentation et l’exercice de ce métier est réglementé par la loi n° 2007-127 du 30 janvier 2007. Les diététiciens sont identifiables par un numéro ADELI puisqu’ils sont inscrits au répertoire des professionnels de santé. Ils sont également regroupés dans l’Association française des Diététiciens Nutritionnistes.

Comment se déroule une séance auprès d’un diététicien-nutritionniste ?

La première consultation diététique est très importante, puisqu’elle permet de dresser un bilan diététique. Celui-ci constitue une base pour établir un programme nutritionnel adapté aux besoins propres du patient. Avant tout, le professionnel se renseigne sur l’état de santé du patient. Maladies, traitements, antécédents médicaux, etc. Ensuite, il se penche sur les facteurs de risque comme les maladies chroniques et les antécédents familiaux. Si le patient consulte sur prescription médicale, le praticien prend connaissance de cette prescription. S’il s’agit d’un rendez-vous de sa propre initiative, il lui faudra préciser les raisons de sa venue : problème, symptômes, objectifs…

Après cela, le diététicien ou le médecin-nutritionniste interroge le patient sur ses habitudes de vie. Cela lui permet d’établir son bilan diététique. Ainsi, il l’interroge sur ses habitudes alimentaires, ses éventuels interdits et aversions alimentaires, son activité professionnelle et ses activités physiques, l’évolution de son poids au fil du temps, etc. Le professionnel de santé peut également prendre des mesures : taille, poids, mensurations. Il dresse ensuite son diagnostic diététique et prodigue de premiers conseils au patient afin de l’aider à améliorer son hygiène de vie.

Les habitudes alimentaires du patient sont comparées avec ses objectifs ou avec la prescription médicale. Cela lui permet d’élaborer avec lui une stratégie diététique adaptée. En fonction des cas, une séance peut suffire. Autrement, il faudra poursuivre l’accompagnement sur plusieurs séances de suivi. 

Quelle prise en charge ?

Les consultations auprès des diététiciens ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. À l’inverse, il est possible de bénéficier d’un remboursement pour les consultations auprès des médecins-nutritionnistes conventionnés en secteur 1 ou 2. La prise en charge dépend avant tout du parcours de soins coordonnés. L’Assurance maladie peut alors prendre à sa charge entre 30 et 70 % du montant de la consultation.

Pour les mutuelles, elles proposent leurs propres prestations, qui varient en fonction des garanties souscrites. Il s’agit le plus souvent de forfaits de remboursements. Consultez votre mutuelle ou organisme de santé pour connaître les montants, les plafonds annuels et les modalités de remboursement des consultations auprès des spécialistes de la nutrition.

5/5 - (1 vote)

Praticiens, testez gratuitement votre visibilité sur internet !

Profitez d'un audit et de conseils pour augmenter votre visibilité, et attirer de nombreux patients à votre cabinet !

Dans la même catégorie

mood_bad
  • Aucun commentaire pour l'instant.
  • Ajouter un commentaire